Dans l'environnement actuel d'insécurité chronique, le problème ne se pose plus surtout sur l'existence des extrémistes,..." /> IPREVA - Ambazonie: des revendications sociopolitiques au terrorisme Dans l'environnement actuel d'insécurité chronique, le problème ne se pose plus surtout sur l'existence des extrémistes,..." /> Dans l'environnement actuel d'insécurité chronique, le problème ne se pose plus surtout sur l'existence des extrémistes,..."> Dans l'environnement actuel d'insécurité chronique, le problème ne se pose plus surtout sur l'existence des extrémistes,..."/>
Avez-vous une question ? Contactez-nous
  • (+237) 694 096 263 info@ipreva.org
  • Yaoundé, Cameroun
détails de l'article
Ambazonie: des revendications sociopolitiques au terrorisme
01 novembre 2020

Dans l'environnement actuel d'insécurité chronique, le problème ne se pose plus surtout sur l'existence des extrémistes, mais au niveau des discours (Lançon, 2018). Lançon explique qu'il n'y a pas d'attentat sans discours et qu'il ne peut y en avoir. Un attentat qui ne fait pas parler de lui, qui ne suscite pas de déclarations des dirigeants politiques, de revendication des terroristes, d'analyses d'experts, de réactions émues des citoyens, n'est pas un attentat: c'est un fait divers, un homicide parmis d'autres.

Le massacre du 24 octobre dernier perpétré par un groupe armé sur les élèves mineurs de la "Mother Francisca School" à Kumba est ainsi une véritable attaque terroriste. Bien que l'attaque n'a été revendiquée par aucun groupe extrémiste, ce qui a rarement été le cas dans les régions en crise du Sud-Ouest et Nord-Ouest, de multiples discours des personnalités politiques, humanitaires, religileuses et traditionnelles occupent les espaces physiques et virtuels depuis six jours et au-delà des frontières du Cameroun. Les réseaux sociaux sont inondés des messages, des images et vidéos. Tous par ce baume de compassion, ne veulent qu'une chose: #EndAnglophoneCrisis

Selon Raymond Aron (1962:176), "une action violente est dite terroriste lorsque ses effets psychologiques sont hors de proportion avec ses résultats purement physiques". La quête d'une psychose sociale et l'incertitude sécuritaire par les groupes extrémistes passe ainsi par l'attaque des maillons faibles et fragiles de la société. Chercher à éliminer un dirigeant politique porte donc moins à interprétation que de viser une foule innocente (Salas, 2018). Des jeunes écoliers dont le seul but est d'apprendre, manger, jouer et dormir. 

 

Aristide Donald Bilounga